Raisons psychogènes

Cialis®

Cialis original€2.97 par pilules Acheter

Cialis Générique

Cialis générique€0.91 par pilules Acheter

Viagra®

Viagra original€3.01 par pilules Acheter

Viagra Générique

Viagra générique€0.47 par pilules Acheter

Les causes psychogènes de la dysfonction érectile

Dans cet article, nous verrons les différents facteurs psychogènes pouvant causer ou favoriser un dysfonctionnement érectile. Les autres troubles sexuels ne seront pas abordés, il s’agit ici uniquement des hommes n’arrivant pas à avoir d’érection, ou ayant des érections pas assez dures ou pas assez durables pour commencer et finir un rapport sexuel complet.

Les deux origines

Les troubles de l’érection peuvent parfois être difficiles à cibler tant il existe de pathologies pouvant les expliquer, sans parler du fait qu’ils peuvent aussi être expliqués par des raisons purement psychologiques, ou plutôt, psychogène. Dans ces cas-là, ces problèmes peuvent même être totalement résolus sans jamais avoir à prendre de traitement. En effet, une consultation avec un psychologue, un sexologue, un travail sur soi ou tout simplement l’ouverture d’un dialogue avec votre compagne peut aider à résoudre le problème.

La dysfonction érectile peut donc être, premièrement, d’origine organique :

  • Vieillissement
  • Maladie

Mais aussi psychogène comme évoqué au-dessus :

  • Problèmes psychologiques
  • Affectifs
  • Relationnels
  • Situationnels

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les causes dites psychogènes, ou psychologiques des dysfonctions érectiles. Il s’agit donc d’un trouble de l’érection causé uniquement par des problèmes relationnels, situationnels, les craintes et gênes de l’homme.

La dysfonction érectile d’origine psychogène

Peur de la performanceLa dysfonction érectile ne se résume pas toujours à un simple problème de santé. Des troubles de l’érection peuvent parfois se déclencher de manière purement psychologique chez des patients en bonne santé et jeunes de surcroit qui ont pourtant des érections matinales et arrivent de manière générale à avoir des érections normales (excitation, masturbation, etc). Ces hommes pensent généralement pouvoir commencer et finir le rapport, mais ils perdent leur érection à un moment ou un autre, ou, certains, plus rarement, n’arrivent pas du tout à avoir d’érection une fois en situation avec leur partenaire sexuelle alors qu’ils peuvent avoir une érection hors de la couche.

Il existe de nombreuses explications à ces troubles de l’érection dont voici une liste :

Peur de la performance

C’est l’une des principales causes des troubles de l’érection d’origine psychogène, elle est extrêmement fréquente, d’autant plus quand il s’agit du premier rapport sexuel avec une nouvelle partenaire sexuelle. C’est d’autant plus fréquent chez les patients vieillissants après une longue période d’inactivité sexuelle et/ou affective, il s’agit donc de la peur de ne pas pouvoir faire plaisir à l’autre, ou simplement de ne pas être assez performant à son goût.

Peur d’une érection insuffisante ou peur de ne pas avoir d’érection

Celle-ci est un véritable cercle vicieux et c’est également l’une des causes principales de ce type de trouble. L’homme a peur d’être incapable d’avoir une érection suffisante ou qu’elle ne dure pas assez longtemps pour terminer le rapport, voire de ne pas arriver à avoir d’érection du tout, il peut également avoir peur de ne pas arriver à donner de plaisir à sa partenaire sexuelle ou ne pas recevoir lui-même de plaisir s’il n’arrive pas à avoir d’érection suffisante. La réaction de la partenaire peut enfoncer l’homme encore plus profondément dans son trouble jusqu’à ce que ce dernier abandonne l’idée d’avoir des rapports sexuels.

Le stress

Toute situation causant du stress peut être un élément déclencheur, favorisant, ou aggravant d’un trouble de l’érection. Qu’il s’agisse de la perte d’un emploi, de problèmes financiers, de problèmes personnels au sein de la famille, d’un décès dans la famille, tous ces facteurs peuvent faire disparaitre l’envie d’un homme d’avoir des rapports ou l’empêcher d’être assez concentré sur le rapport, et donc d’être assez excité pour avoir un rapport avec sa partenaire.

La routine

La routineQuand la routine s’installe, la lassitude n’est jamais très loin. De ce fait, la partenaire ne se sent pas assez excitée et préparée à faire l’amour, elle ne sollicite alors pas l’homme, et ne lui envoie pas de signaux de désir. Devant le manque d’entrain de sa partenaire, l’homme peut ressentir des troubles érectiles. Quand un couple vit ensemble depuis très longtemps, la passion s’estompe parfois au bout de quelques années, et l’érotisme, l’enthousiasme des premiers instants laisse place à des rapports de moins en moins fréquents et de plus en plus programmés, souvent courts et bâclés (manque de préliminaires par exemple). L’insatisfaction au sein du couple raréfie d’autant plus les rapports, ce qui peut générer une perte de confiance et donc un trouble de l’érection.

Les relations au sein du couple

Une mauvaise communication, une jalousie excessive, des conflits fréquents et/ou graves, la déception de la vie en couple, le délaissement de l’autre au profit des enfants ainsi que bien d’autres facteurs relationnels, tous ces facteurs d’apparition d’un trouble de l’érection ont pour origine un trouble du désir. Une vie affective perturbée ou absente empêche le désir de se créer via la tendresse, ce qui complique forcément les relations sexuelles.

Le comportement de la partenaire

Une attitude négative de la compagne envers son partenaire peut être ressentie très négativement et déclencher une vive détresse chez l’homme. Des propos dévalorisants, une expression de sa frustration (encore plus si c’est en public), une attitude systématiquement critique, une attente de performances démesurées, une absence de sollicitation érotique ou un manque de tendresse envers l’homme peuvent faire ressentir à ce dernier une vive culpabilisation et le déstabiliser assez pour déclencher un dysfonctionnement érectile.

Mais attention de ne pas toujours mettre toute la faute sur la compagne, les femmes sont souvent très inquiètes au sujet des pannes sexuelles et ont peur de ne plus être assez désirables, que leur compagnon les trompe avec une autre femme, etc. Seule une discussion sérieuse au sujet de l’origine de ces troubles érectiles permet d’apaiser les inquiétudes et de faire face au problème de façon unie, chose indispensable à la guérison.

Et beaucoup d’autres raisons comme…

Dans les autres facteurs psychologiques pouvant causer des troubles érectiles, il y a la peur des femmes, un rejet et/ou un dégoût pour la sexualité, une éducation trop stricte ou des principes religieux, des tabous, l’absence d’informations au sujet de la sexualité, le fait de se forcer à avoir un rapport sexuel avec une femme non désirée, etc.

tags : dysfonction érectile et peur de la performance; dysfonction érectile et peur d’une érection insuffisante; dysfonction érectile et le stress; dysfonction érectile et la routine; dysfonction érectile et relations au sein du couple; dysfonction érectile et comportement de la partenaire; dysfonction érectile et beaucoup d’autres raisons comme…